Suite à une intervention à l’assemblée communale, le Conseil communal a pris contact avec l’Office des ponts et chaussées au sujet de la déviation précitée afin d’examiner s’il était possible de trouver une autre solution que la déviation actuelle.

L’Office des ponts et chaussées nous a informés que pour pouvoir assurer la circulation de transit, la largeur libre de la chaussée devrait être d’au minimum 3.2m. Cette largeur est indispensable afin d’assurer la sécurité du trafic et des travailleurs. Or, dans le cas présent, elle n’est que de 2.95m.

De plus, lors de la mise en place de la déviation, il a été constaté que la configuration de la localité de Diesse ne permettait pas une déviation par les routes communales et que la seule déviation possible était celle mise en place.

Conseil communal